http://magazine.volkswagen.fr/media/cache/squareImage2x/uploads/images/square/62b9e51b07ac9826645665.png

Coûteuses, dangereuses et sans intérêt : les voitures électriques souffrent de nombreuses idées reçues. Nous en avons réuni douze, pour les passer à l'épreuve des faits.  

#1. "Personne ne peut se les offrir !"

Coût des voitures électriques : une voiture électrique peut être aussi bon marché qu'une voiture diesel équivalente.


Les voitures électriques sont de plus en plus attirantes et abordables. Par exemple, le coût d'une batterie a diminué d'environ 80% au cours des dix dernières années. Avec l'ID.3, Volkswagen présente une voiture électrique dont le coût est exactement le même que celui d'une Golf TDI équivalente. 
Qui plus est, les acheteurs peuvent souvent profiter d'aides gouvernementales et les coûts d'utilisation au quotidien sont inférieurs à ceux d'une voiture thermique. En effet, l'électricité coûte moins cher que l'essence et le diesel, et les coûts d'entretien sont en moyenne 30% moins élevés que pour un véhicule thermique. Si l'on considère le coût total, acheter une voiture électrique est en train de s'imposer comme une opération intéressante pour de plus en plus de personnes

#2. "Il n'y a pas assez de bornes de recharge !"

Possibilités de recharge : le nombre de bornes de recharge électrique augmente rapidement.


Le nombre de stations de recharge électrique augmente rapidement. Aujourd'hui, il y a déjà plus de 62 000 stations de recharge publiques en France, et ce nombre augmente de jour en jour. Les supermarchés, les hôtels et les parkings privés installent des bornes de recharge pour leurs clients, tandis que les entreprises font de même pour leurs employés. Avec la carte Volkswagen We Charge, vous pouvez recharger votre voiture sur plus de 250 000 points de recharge en Europe, représentant plus de 80% du réseau total.
Une voiture électrique peut également être rechargée lentement avec peu d'énergie sur n'importe quelle prise domestique renforcée ou sur une borne de recharge individuelle installée par un professionnel. Environ 70% de tous les processus de recharge ont lieu à la maison ou sur le lieu de travail, ce qui signifie que l'on pourrait même se passer de la recharge sur la route.

#3. "La recharge prend trop de temps !"

Temps de recharge : les stations de recharge à forte puissance permettent de réduire les temps d'attente.


Vous n'avez pas besoin de recharger rapidement une voiture électrique aussi souvent que vous le pensez. En effet, environ 70% de tous les processus de charge ont lieu à la maison ou au travail et sont des recharges lentes. En quittant votre entreprise ou votre domicile, vous partez généralement avec une voiture entièrement chargée et vous n'avez pas besoin de recharge avant d'être de retour chez vous. 
 
Toutefois, si vous avez prévu de faire un long trajet et que vous devez recharger rapidement votre voiture, votre véhicule ID. est compatible avec la recharge rapide. Cela signifie qu'il peut être rechargé avec une puissance maximale de 100 à 125 kilowatts. Un arrêt de 30 minutes à une borne de recharge haute puissance vous donnera suffisamment d'électricité pour une autonomie d'au moins 260 kilomètres. 

Le processus de recharge lui-même est très simple : l'application We Connect ID. et votre ID. vous indiquent le chemin vers la station de recharge la plus proche et vous renseignent également sur les différentes prises disponibles. Et une chose est sûre : avec la progression rapide du réseau de recharge, il devient chaque jour plus facile d'utiliser une voiture électrique.

#4. "Les voitures électriques ne peuvent parcourir que de courtes distances."

Autonomie : les voitures électriques sont également capables d'effectuer de longs trajets.

Les problèmes d'autonomie appartiennent depuis longtemps au passé : les voitures électriques les plus récentes ont une autonomie allant jusqu'à 550 kilomètres. L'infrastructure de recharge ne cesse également de s'améliorer, notamment sur les autoroutes et les voies rapides. La France compte plus de 30 000 bornes de recharge haute puissance, où les voitures électriques peuvent être rechargées à 80% en une trentaine de minutes. Et le réseau de recharge va continuer de s'étendre dans les années à venir.

#5. "Les voitures électriques sont bien trop dangereuses !"

Sécurité : les voitures électriques sont tout aussi sûres que les voitures conventionnelles.

Les voitures électriques garantissent le plus haut degré de sécurité possible, comme toutes les voitures autorisées à circuler en France et en Europe. Des systèmes de sécurité spéciaux permettent d'éviter les risques d'incendie et de choc électrique. Par exemple, en cas d'accident, le flux d'électricité provenant de la batterie est immédiatement interrompu. En outre, Volkswagen installe ses batteries dans un grand bloc résistant aux chocs dans le soubassement de la voiture, ce qui les protège de toute déformation. Les tests de l'ADAC* ont montré à plusieurs reprises que le risque d'incendie est bien plus faible avec une voiture électrique qu'avec un moteur à combustion. Le processus de charge est totalement sûr et peut également être effectué sous la pluie sans aucun problème.

*Association allemande spécialisée dans le domaine de l'automobile.

#6. "Les voitures électriques ne font rien pour le climat."

CO2 : les voitures électriques ont la meilleure empreinte climatique parmi toutes les motorisations.

Les voitures électriques apportent une contribution précieuse à la protection du climat. Elles produisent beaucoup moins de CO2 que les voitures à moteur diesel ou essence. Cela est vrai même si l'on tient compte de la production de la voiture. Au cours de son cycle de vie, une Golf TDI produit en moyenne 140 grammes de CO2 par kilomètre. La e-Golf, qui fonctionne avec le mix électrique de l'UE, n'en produit que 119 grammes. La voiture 100% électrique fait également bonne figure par rapport aux véhicules fonctionnant à l'hydrogène et à l'eFuel (carburant synthétique). Au cours des prochaines années, cet avantage environnemental deviendra de plus en plus important, car une quantité toujours plus grande d'électricité verte sera injectée dans le réseau sur tous les grands marchés. Par conséquent, les véhicules électriques seront automatiquement chargés avec de l'énergie renouvelable. Pionnier de la mobilité durable, Volkswagen franchit une étape supplémentaire avec sa gamme ID. En effet, tous les véhicules ID. sont livrés totalement neutres en carbone.

#7. "Trop de voitures électriques vont surcharger le réseau !"

Electricité : les voitures électriques garantissent également un approvisionnement sûr en énergie.

Le réseau électrique français pourrait-il faire face à un boom des voitures électriques ? La réponse est : oui. En Allemagne, des études réputées ont conclu que même un million de voitures électriques supplémentaires n'auraient aucun effet sur le réseau électrique allemand. La consommation annuelle d'électricité en Allemagne est d'environ 520 térawattheures (et 468 térawattheures en France). Un million de voitures électriques consomment environ 2,4 térawattheures par an, soit à peine 0,5 % de la demande totale. Le réseau électrique actuel peut tout à fait gérer cela. En outre, l'Allemagne produit actuellement plus d'électricité que nécessaire. Soit dit en passant : le pays des voitures électriques, la Norvège, démontre quotidiennement qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter en ce qui concerne l'approvisionnement en électricité.

#8. "Ça coûte des emplois !"

L'offensive électrique de Volkswagen préserve les emplois.

La fabrication d'une voiture électrique nécessite environ 30% de travail en moins que celle d'une voiture à moteur à combustion. Par conséquent, à long terme, il pourrait y avoir moins d'emplois dans l'industrie automobile. Pour Volkswagen, il est donc d'autant plus important de s'assurer une bonne position sur le marché dès les premières étapes de l'électromobilité. Après tout, plus une entreprise réussit sur le marché des voitures électriques, plus ses emplois sont assurés. C'est pourquoi Volkswagen poursuit activement cette transformation et, avec sa nouvelle offensive électrique, crée de nouvelles perspectives à long terme pour plusieurs milliers de salariés. Presque tous les sites de Volkswagen en Allemagne sont impliqués dans la production de la nouvelle famille ID. Rien qu'à l'usine de Zwickau, environ 8 000 personnes travaillent sur les modèles ID. Alors que l'industrie automobile est en pleine transformation structurelle, les voitures électriques sont essentielles pour garantir les emplois de manière durable. 

#9. "Les voitures électriques sont un danger pour les piétons !"

Sécurité urbaine : la voiture électrique produit des sons artificiels.

Contrairement aux voitures classiques, les voitures électriques n'ont pas de moteur à combustion, c'est pourquoi elles sont très silencieuses. Moins de bruit est un avantage pour tous, et tout est prévu pour que ce silence ne soit pas un risque pour les piétons. Jusqu'à une vitesse de 30 km/h environ, les véhicules de la gamme ID. produisent un son inédit et futuriste. D'ailleurs, ce son est devenu obligatoire pour tous les véhicules électriques depuis 2019. A des vitesses plus élevées, le bruit généré par les pneus suffit à faire entendre l'arrivée du véhicule. Pour protéger les piétons et les autres usagers de la route en plus de cette réforme, le véhicule ID. utilise des systèmes d'assistance et de sécurité complets et répond à des normes de sécurité très élevées.

 

#10. "On ne s'amuse pas au volant d'une voiture électrique !"

Les voitures électriques sont non seulement rapides, mais aussi confortables.


Les voitures électriques sont amusantes. Les moteurs électriques ont beaucoup de puissance, en particulier lors des accélérations. Quiconque appuie sur la pédale "Play" se retrouve collé à son siège, presque comme dans un avion. Cela s'explique par le fait que les moteurs électriques ont accès à l'intégralité du couple dès le départ. Ajoutez à cela une tenue de route dynamique, grâce aux batteries du plancher du véhicule qui plaquent réellement la voiture sur la route… les véhicules ID. vous offrent une conduite sportive. L'ID.R a montré ce qui est techniquement possible avec l'une des accélérations les plus rapides au monde : 0 à 100 km/h en seulement 2,25 secondes. 
Autre avantage : les voitures électriques offrent plus d'espace pour les jambes, car elles ne nécessitent ni moteur à combustion, ni boîte de vitesses, ni tunnel central.

#11. "Les voitures électriques ont un design ennuyeux !"

Le design : les voitures de la famille ID. attirent le regard.

La famille Volkswagen ID. a un design moderne, presque futuriste, avec des éléments légers et des lignes élégantes. L'intérieur, lui aussi, se distingue de tout ce que vous avez déjà connu. Comme les moteurs électriques prennent beaucoup moins de place, les proportions du design intérieur et de l'espace peuvent être complètement redessinées. À l'avenir, il y aura une voiture électrique pour tous les goûts et toutes les exigences. La gamme ID. s'étend de la voiture compacte au van lifestyle, en passant par le SUV.

#12. "Il n'y a pas assez de matières premières !"

Les batteries : il y a suffisamment de lithium et le cobalt est de moins en moins utilisé.

Il y a suffisamment de matières premières disponibles. Avec la technologie actuelle, il y a assez de lithium pour produire des batteries pour des milliards de voitures électriques. Et cela ne tient pas compte du fait que les batteries sont sans cesse perfectionnées. Par exemple, la quantité de cobalt nécessaire sera réduite d'environ 12% à 6% à moyen terme. L'approvisionnement en matières premières ne pose donc pas de problème. De plus, Volkswagen s'investit dans le recyclage des vieilles batteries. À terme, un taux de recyclage dépassant les 90% sera possible, de sorte que les ressources rares devront être de moins en moins utilisées.

 

Pour découvrir la gamme ID. Volkswagen cliquez ici.

Souhaitez-vous vous inscrire à la newsletter ?

Vous reconnaissez avoir été informé(e) de ce que, conformément au règlement 2016/679 du 27 avril 2016, votre adresse de messagerie est utilisé par Volkswagen France, division de Volkswagen Group France, agissant en tant que responsable de traitement, pour que vous soit envoyé une lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de Volkswagen France. Ce traitement est fondé sur votre consentement. Ces données sont conservées tant que vous n’avez pas retiré votre consentement. Ces données sont destinées aux services de Volkswagen France en charge de la gestion de la relation avec les clients.

En cas de litige, vous pouvez saisir la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés. Les informations obligatoires sont signalées par un astérisque. En cas de non-communication de ces informations, il ne sera pas possible de communiquer les lettres d’informations.

Vous disposez des droits d’information, d’accès, de rectification, d’opposition, à l’effacement (ou droit à l’oubli), à la portabilité, et à la limitation du traitement relativement à l’ensemble de vos données personnelles ainsi que du droit de formuler des directives spécifiques et générales concernant la conservation, l’effacement et la communication de vos données post-mortem. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment grâce au lien de désabonnement intégré dans les lettres d’information. Vous pouvez exercer vos droits auprès du délégué à la protection des données par courrier électronique donneespersonnelles@volkswagengroup.fr ou par courrier à l’adresse suivante Volkswagen Group France Relation Client, 11 Avenue de Boursonne, 02600 Villers-Cotterêts, accompagné de toute titre permettant de justifier de votre identité.

Pour plus d’information vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.