2.14.88.2, 2019-04-17 12:17:15
http://magazine.volkswagen.fr/media/cache/news_thumbnail2x/uploads/images/square/5ce6a7e22c353948271927.jpg
Elle s’appelle Audrey. Depuis qu’elle est toute petite, elle rêve de liberté, de voyages... et de Combi ! Il y a 6 ans, c’est pour un Van California qu’elle a finalement craqué. Depuis, c’est éveillée qu’elle vit son rêve. Portrait.

D’aussi loin qu’elle s’en souvienne, Audrey a toujours été fascinée par le mythique Combi Volkswagen. « Sa forme ronde, le fait qu’il puisse transporter du monde, que l’on puisse y installer une table, camper dedans… Il a ce côté pratique tout en restant cool. Un véritable état d’esprit, quoi ! » Une passion qu’elle n’a eu aucun mal à transmettre à son mari. Il y a six ans, ils ont donc décidé de franchir le pas. « On s’est mis à la recherche d’un Combi d’occasion, raconte Audrey. On a passé plusieurs semaines à chercher la perle rare sur internet. Mais très vite, on s’est rendus compte que si l’engin semblait facile à bricoler, il fallait tout de même avoir quelques notions en mécanique. Ce que nous n’avions pas vraiment ! » Pas de quoi décourager le couple pour autant. « On avait vraiment besoin de pouvoir s’aérer la tête le week-end, explique Audrey. Nous sommes les gérants de trois auto-écoles dans les environs de Saint-Nazaire. C’est un super métier mais, comme dans beaucoup d’autres, nous sommes soumis à une certaine pression, nos horaires sont assez larges... On s’est donc rendu dans une concession Volkswagen où on a fini par trouver ce que l’on cherchait... »

Un véritable coup de foudre pour le California

Digne héritier du fameux Combi, le Volkswagen California marie tous les avantages d’une voiture à ceux d’un camping-car. « En le voyant, j’ai eu un véritable coup de foudre, confirme Audrey. Quelques semaines plus tard, on revenait chercher le modèle que nous avions choisi ! » Depuis, chaque week-end, c’est le même rituel : dès la dernière leçon de conduite dispensée, la jeune femme rentre chez elle. Là, elle remplit une petite valise avec « le strict minimum » puis repart au volant de son California, avec mari et enfants. « Il n’y a pas meilleur moyen pour déconnecter, s’enthousiasme-t-elle. L’espace de quelques heures, on oublie tout... Et puis on a la chance d’habiter dans une magnifique région. Ce qui signifie que nous n’avons pas vraiment besoin de partir très loin. Notre plaisir, c’est de trouver le spot parfait, près de la mer, au calme, là où il n’y a pas trop de monde. Quand on trouve un tel endroit, on est les plus heureux du monde... »

« Être joyeux et profiter de la vie »

Ce qui amuse le plus Audrey aujourd’hui, c’est qu’elle voit dans le regard des personnes croisées au cours de ses escapades « la même admiration que j’avais moi en regardant les Combi lorsque j’étais plus petite. » Et de poursuivre : « Un California, ça attire autant la sympathie, et si on en croise un autre, on se fait des appels de phares. Dans le fond, on n'est pas des hippies, mais on a l'âme des hippies : être joyeux et profiter de la vie. » À bien y réfléchir, la jeune femme n’a finalement qu’un seul regret : celui de ne pas pouvoir partir plusieurs mois. « J’ai un métier qui ne me le permet pas… Mais un jour, c’est sûr, je réaliserai mon rêve ultime : le tour de l’Australie à bord de mon California ! » En attendant, Audrey partage sur son compte Instagram les photos de ses joyeuses échappées. Et à voir le sourire qu’elle affiche sur chacune d’entre elles, une évidence s’impose : elle fait désormais partie de la grande famille des vanlifers.

Souhaitez-vous vous inscrire à la newsletter ?

« Je reconnais avoir été informé(e) de ce que, conformément au règlement 2016/679 du 27 avril 2016, mes nom, prénom et adresse de messagerie sont utilisés par Volkswagen France, division de Volkswagen Group France, pour que me soit envoyé une lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de Volkswagen France. Ce traitement est fondé sur votre consentement. Ces données sont conservées tant que vous n’avez pas retiré votre consentement. Ces données sont destinées aux services de Volkswagen France en charge de la gestion de la relation avec les clients.

Conformément au règlement 2016/679 du 27 avril 2016, vous disposez d’un droit d’interrogation, d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition pour motifs légitimes, de limitation et de portabilité relativement à l’ensemble des données ainsi que du droit de formuler des directives spécifiques et générales concernant la conservation, l’effacement et la communication de mes données post-mortem. Ces droits peuvent être exercés grâce au lien de désabonnement intégré dans les lettres d’information ou auprès du délégué à la protection des données par courrier électronique donneespersonnelles@volkswagengroup.fr ou par courrier à l’adresse suivante Volkswagen Group France Relation Client, 11 Avenue de Boursonne, 02600 Villers-Cotterêts, accompagné d’une copie d’un titre d’identité signé.

Je reconnais avoir été informé(e) qu’en cas de litige, je peux saisir la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés. Les informations obligatoires sont signalées par un astérisque. En cas de non-communication de ces informations, il ne sera pas possible de communiquer les lettres d’informations.

Plus d'information sur nos mentions légales