http://magazine.volkswagen.fr/media/cache/squareImage2x/uploads/images/square/5eccd71bea53c826726769.jpg
Johannes a deux passions : les voitures et les jeux vidéo. Et parce qu’il a de la suite dans les idées, il les a conjugués dans un incroyable projet : un simulateur de conduite plus vrai que nature !

La vidéo est bluffante. Pendant un peu plus de 2.30 mn, on voit un jeune homme installé derrière le volant d’une Golf VII enchainer les accélérations, les freinages et les dérapages contrôlés. Son terrain de jeu : une succession de routes de campagne... étonnamment désertes. À chaque fois qu’il enfonce la pédale d’accélérateur, les aiguilles du tableau de bord s’affolent tandis que le moteur rugit. Sauf qu’à y regarder de plus près, on découvre avec stupéfaction que le « pilote » est en réalité confortablement installé dans sa chambre !

Réunir deux passions dans un projet fou

Il s’appelle Johannes. Il est étudiant, dans la vingtaine et vit dans la région de Nuremberg, en Allemagne. Passionné depuis toujours par le monde de l’automobile – avec une préférence certaine pour les Volkswagen, un « héritage » familial – ainsi que par les jeux vidéo, il décide, il y a un peu plus d’un an, de les conjuguer dans un même univers. Comment ? En se lançant dans la fabrication d’un simulateur de conduite. Son envie : créer un environnement de jeu aussi proche que possible de la réalité. Après tout, quoi de plus normal pour quelqu’un qui a meublé une partie de son appartement à l’aide de pièces détachées automobile (sa table basse ? Une jante d’Audi. Son plafonnier ? Un cache moteur…).

Un véritable touche-à-tout

Pour autant, pas question pour ce touche-à-tout, visiblement aussi à l’aise dans la programmation du BIOS d’une carte mère que dans le maniement d’un fer à souder, de se contenter d’acheter un de ces nombreux combo « volant + pédales » compatibles avec la plupart des consoles de jeux. Non, Johannes, lui, voit beaucoup plus loin. Son ambition ? Créer un véritable cockpit, celui d’une Golf VII (l’un de ses modèles préférés), à partir de pièces détachées évidemment toutes issues de ce modèle. Ne restera alors plus qu’à connecter à l’aide d’une planche Arduino son « vrai-faux cockpit » à sa Xbox One[1] sur laquelle il joue et rejoue à « Forza Horizon 4 »[1], un jeu de course en monde ouvert plébiscité par les fans du genre.

[1] Les marques Xbox et Forza Horizon 4 correspondent à des marques déposées ou des marques commerciales appartenant à leurs propriétaires respectifs.

Un an de travail

Dans un premier temps, Johannes a réalisé un plan en 3D de son projet. Ensuite, il a fabriqué la structure destinée à accueillir le siège, le tableau de bord, le levier de vitesse et le volant. Puis, patiemment, il s’est procuré l’ensemble des pièces détachées nécessaires à la réalisation de son projet fou. En tout, près d’un an de travail et environ trois mille euros[1] auront été nécessaires. Mais le résultat, époustouflant, en valait vraiment la chandelle ! En plus de ça, cette installation lui a permis de pouvoir s’échapper, l’espace de quelques heures, lors du confinement.

Pour découvrir le compte Instagram de Johannes, c’est par ici.

[1] Estimation basée sur le prix actuel des différentes pièces dont a eu besoin Johannes.

Souhaitez-vous vous inscrire à la newsletter ?

« Je reconnais avoir été informé(e) de ce que, conformément au règlement 2016/679 du 27 avril 2016, mes nom, prénom et adresse de messagerie sont utilisés par Volkswagen France, division de Volkswagen Group France, pour que me soit envoyé une lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de Volkswagen France. Ce traitement est fondé sur votre consentement. Ces données sont conservées tant que vous n’avez pas retiré votre consentement. Ces données sont destinées aux services de Volkswagen France en charge de la gestion de la relation avec les clients.

Conformément au règlement 2016/679 du 27 avril 2016, vous disposez d’un droit d’interrogation, d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition pour motifs légitimes, de limitation et de portabilité relativement à l’ensemble des données ainsi que du droit de formuler des directives spécifiques et générales concernant la conservation, l’effacement et la communication de mes données post-mortem. Ces droits peuvent être exercés grâce au lien de désabonnement intégré dans les lettres d’information ou auprès du délégué à la protection des données par courrier électronique donneespersonnelles@volkswagengroup.fr ou par courrier à l’adresse suivante Volkswagen Group France Relation Client, 11 Avenue de Boursonne, 02600 Villers-Cotterêts, accompagné d’une copie d’un titre d’identité signé.

Je reconnais avoir été informé(e) qu’en cas de litige, je peux saisir la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés. Les informations obligatoires sont signalées par un astérisque. En cas de non-communication de ces informations, il ne sera pas possible de communiquer les lettres d’informations.

Plus d'information sur nos mentions légales

Votre navigateur est obsolète.

Votre navigateur internet est obsolète, veuillez le mettre à jour pour poursuivre votre navigation sur volkswagen.fr