2.14.88.2, 2019-04-17 12:17:15
http://magazine.volkswagen.fr/media/cache/news_thumbnail2x/uploads/images/5d0a534d42f63113918396.jpg

Elle s’appelle Julia. Depuis toujours, elle voue une passion sans limite à notre marque Volkswagen. Et plus particulièrement aux Coccinelle, des voitures qui ont toujours eu une immense place dans sa vie. Au sens figuré comme au propre... Portrait.

D’aussi loin qu’elle s’en souvienne, Julia a toujours été fascinée par les Coccinelle. « Lorsque j’avais 3 ans, mes parents possédaient une 1303 rouge. Elle se différenciait des autres versions par son pare-brise bombé et non plat », explique la jeune femme. Et de poursuivre : « Je me souviens encore de son odeur, de ses bruits lorsque j'étais à son bord ... Cette voiture, j’en étais amoureuse ! Je me rappelle répéter à mes parents que pour rien au monde je ne voulais pas qu’ils la vendent. Je rêvais de pouvoir la récupérer une fois adulte. Malheureusement, la vie en a décidé autrement... »

La vie est pleine de surprises

Alors qu’elle n’a même pas 10 ans, les parents de Julia se séparent. La voiture est vendue. Un déchirement pour la jeune femme. « Je pense que cette vente m’a fait plus de mal que la séparation de mes parents ! » rigole-t-elle aujourd’hui. « Je me souviens que pendant longtemps, j’ai essayé de la retrouver. C’est vous dire comme je l’aimais ! Et puis les années ont passé. Ma mère a refait sa vie... avec un passionné de Coccinelle ! Comme quoi, l’existence est pleine de surprises ! »

Le tour des rassemblements dédiés aux fans de Volkswagen

Le « VW National » de Thenay, dans le Loir-et-Cher, Le « VW Bug Show » sur le circuit de Spa-Francorchamps, en Belgique, le Meeting Cox de Talloires, en Haute-Savoie... Avec son beau-père, Julia passe le plus clair de son temps dans les rassemblements dédiés aux fans de la célèbre petite auto ronde aux 4 cylindres à plat refroidi par air. « J’adorais ces moments, raconte la jeune femme. Et plus particulièrement « l’European Bug In » où, en 2011, j’ai flashé sur un beau Karmann Ghia Lowlight.... Et sur son propriétaire ! »

Deux ans de travail

Très vite, les deux amoureux décident de s’installer ensemble et commencent à chercher une voiture pour Julia. « Depuis le temps que je rêvais d’avoir MA Coccinelle, il était temps de la trouver. » Leur choix se porte sur un modèle de 1961 qui se trouve pourtant être dans un état « lamentable ». « C’était une épave, raconte la jeune femme. Mais sa patine (aspect visuel, NDLR) était tellement belle... Mon compagnon, qui est rectifieur moteur, n’était pas certain de pouvoir la restaurer. Mais à force d’insister, j’ai fini par le convaincre. On a passé près de deux ans à lui redonner vie. Mais on y est arrivés ! »

Une baie vitrée dans le salon qui donne directement sur le garage

Entre temps, le couple décide de quitter son petit appartement. « On voulait un endroit plus spacieux, suffisamment en tous cas pour installer un grand garage » explique Julia. Finalement, ils jettent leur dévolu sur d’anciens bâtiments militaires. « En tout, on a 2500 m2, détaille la jeune femme. Mais pour le moment, on en utilise que la moitié. 200 m2 pour notre logement et 500 m2 que nous avons aménagé en atelier où on restaure nos voitures. On a également construit un garage de 300 m2, une sorte de showroom où on expose les plus belles. On les aime tellement que nous avons fait installer une baie vitrée dans notre salon qui donne directement sur le garage. Comme ça, on peut toujours les admirer ! »

« On les achète, on les restaure... et on les garde ! »

Aujourd’hui, le couple possède... une vingtaine de voitures ! Cox, Combi, Golf, Karmann... « On les achète, on les restaure... et on les garde ! En fait, on s’y attache tellement qu’on a un mal fou à les revendre. Et quand on y parvient, il nous arrive de les racheter juste après ! De toutes les manières, on sait qu’avec le temps, elles prennent de la valeur. Nous avons donc fait le choix de placer notre argent dans les voitures plutôt que dans les banques ! »

Un amour pour les vielles Volkswagen qui ne risque pas de s'éteindre de sitôt : dans les tous prochains mois, Julia, qui photographie régulièrement les fans qu’elle rencontre lors des différents meetings automobiles auxquels elle participe, en fera son activité principale. En attendant, vous pouvez découvrir ses derniers clichés sur son compte Instagram.

Souhaitez-vous vous inscrire à la newsletter ?

« Je reconnais avoir été informé(e) de ce que, conformément au règlement 2016/679 du 27 avril 2016, mes nom, prénom et adresse de messagerie sont utilisés par Volkswagen France, division de Volkswagen Group France, pour que me soit envoyé une lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de Volkswagen France. Ce traitement est fondé sur votre consentement. Ces données sont conservées tant que vous n’avez pas retiré votre consentement. Ces données sont destinées aux services de Volkswagen France en charge de la gestion de la relation avec les clients.

Conformément au règlement 2016/679 du 27 avril 2016, vous disposez d’un droit d’interrogation, d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition pour motifs légitimes, de limitation et de portabilité relativement à l’ensemble des données ainsi que du droit de formuler des directives spécifiques et générales concernant la conservation, l’effacement et la communication de mes données post-mortem. Ces droits peuvent être exercés grâce au lien de désabonnement intégré dans les lettres d’information ou auprès du délégué à la protection des données par courrier électronique donneespersonnelles@volkswagengroup.fr ou par courrier à l’adresse suivante Volkswagen Group France Relation Client, 11 Avenue de Boursonne, 02600 Villers-Cotterêts, accompagné d’une copie d’un titre d’identité signé.

Je reconnais avoir été informé(e) qu’en cas de litige, je peux saisir la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés. Les informations obligatoires sont signalées par un astérisque. En cas de non-communication de ces informations, il ne sera pas possible de communiquer les lettres d’informations.

Plus d'information sur nos mentions légales